Controverse autour d’OMEGA X: Le représentant légal du groupe a révélé les abus sexuels subis par les garçons.

Controverse autour dOMEGA X Le representant legal du groupe anfZuGu 1

En dehors des violences verbales et physiques, OMEGA X aurait également subi des abus sexuels, et le représentant légal du groupe a des preuves pour le prouver. À vue de nez, le groupe de 11 musiciens a beaucoup souffert de son agence, SPIRE Entertainment, et de son ancien PDG.

La controverse a commencé lorsque les fans ont été témoins de la façon dont le PDG a agressé verbalement et physiquement OMEGA X après leur concert à Los Angeles le mois dernier. Cependant, il semble que ce ne soit pas la seule violence qu’ils ont subie.

Dans une interview avec CBS No Cut News, via AllKpop, le lundi 14 novembre, le représentant légal du groupe, l’avocat Noh Jeong, a vu le cas de ses clients comme une histoire de jeunes gens qui ont été pris en otage et maltraités en réalisant leurs rêves.

Pour réussir, ils ont dû faire face à des agressions, des intimidations et du harcèlement sexuel. Il a ajouté que les membres du groupe, Jaehan, Hwichan, Sebin, Hangyeom, Taedong, Xen, Jehyun, Kevin, Junghoon, Hyuk et Yechan, ont tous souffert de gaslighting.

Bien sûr, cela les affecte, les inquiète et les effraie après avoir été abusés. Abordant le cas des abus sexuels, Noh Jeong a révélé qu’ils avaient des preuves vidéo pour cela.

Si les hommes ne commettaient que des harcèlements sexuels contre les femmes dans le passé. Maintenant, toute personne ayant une position plus élevée peut commettre un crime si elle est au pouvoir, indépendamment du sexe, violant la dignité humaine.

Cela dit, l’avocat a souligné que l’agence avait négligé son devoir de protéger OMEGA X en vertu du contrat standard, dans lequel il y avait une clause sur la non-violation des droits humains des artistes. SPIRE avait l’obligation de protéger les garçons, mais elle ne l’a pas fait.

A LIRE:  Ghost of Tsushima pourrait bien arriver sur PC, très bientôt!

Pendant ce temps, OMEGA X tiendra une conférence de presse le mercredi 16 novembre, au bâtiment de l’Association du Barreau de Séoul, dans le quartier de Seocho, pour aborder les questions qui les concernent.

La controverse a commencé lorsque des fans ont partagé en ligne une vidéo du groupe se faisant maltraiter par la PDG de SPIRE après leur concert aux États-Unis pendant 20 jours. La patronne criait sur les membres et a même tiré physiquement l’un d’entre eux au sol.

Il y a également eu des rapports selon lesquels le groupe a été forcé de se produire sur scène même s’ils étaient malades du COVID-19. En outre, certains affirment qu’ils ont été appelés à participer à des soirées alcoolisées, où il y avait des contacts physiques et des attouchements.

SPIRE a ensuite publié une déclaration d’excuses et a annoncé que le PDG avait déjà démissionné. Cependant, OMEGA X a décidé de ne pas poursuivre son contrat avec l’entreprise et se prépare maintenant à intenter une action en justice. Malgré ce qui s’est passé, ils ont assuré aux fans qu’ils continueraient à poursuivre leurs rêves.