Les applications de rencontre demandent à leurs utilisateurs de se faire vacciner afin d’obtenir plus de correspondances

Les applications de rencontre demandent a leurs utilisateurs de se gut0KpA9g 1 1

Un groupe colossal d’applications de rencontre des États-Unis demande aux gens de se faire vacciner au plus vite contre le COVID-19.

Les avantages liés à cet encouragement ne se limitent pas seulement aux bénéfices pour la santé. De nouvelles fonctionnalités sont ajoutées à ces applis de rencontre.

Elles permettront aux utilisateurs de trouver le partenaire vacciné qui leur convient.

Ce qui est important, c’est qu’il créera un impact significatif sur une grande masse sans aucune bousculade. Des fonctionnalités comme les badges sont introduites, qui montreront le statut actuel de la vaccination.

En outre, les fonctionnalités premium seront entièrement gratuites pour les utilisateurs vaccinés. Avec cela, un lien est joint, qui surfera directement l’utilisateur vers des ressources de vaccination.

Il existe différentes applis qui suivent ce schéma, mais pour n’en citer que quelques-unes, Tinder, Hinge, Match, OkCupid, BLK, Chispa, Bumble et Badoo.

Ce schéma est introduit pour encourager les gens à se faire vacciner en raison de leur fournir plus de matchs qui, en fin de compte, signifie plus de dates.

Pourquoi les applications de rencontre demandent-elles aux utilisateurs de se faire vacciner?

Concernant les recherches menées par OkCupid, les personnes qui sont, ou prévoient d’être, vaccinées ont 14 % de chances supplémentaires de trouver leur date ou leur partenaire. De nombreuses applis permettront aux utilisateurs de filtrer les personnes en fonction de leur statut vaccinal.

A LIRE:  Elistair annonce un tour de table de 5 millions d'euros pour accélérer son expansion internationale.

Plus précisément, chaque appli a ses caractéristiques définies. Les utilisateurs vaccinés bénéficient de services premium gratuits sur Tinder. Des autocollants de profil pro-vaccins sont également disponibles dans cette nouvelle fonctionnalité sur Tinder.

D’autre part, Bumble et Badoo fourniront des badges de vaccination. Les utilisateurs vaccinés bénéficieront également de crédits premiums également sur ces apps. Par ailleurs, Hinge suit également la même ligue.

Elle demande également aux utilisateurs de mentionner leur statut vaccinal sur leur profil.

Notamment, une chose compte, c’est la manière dont ces apps vont savoir si le statut est correct ou non. Un utilisateur peut même prétendre avoir reçu un vaccin alors qu’il ne l’aurait pas fait.

L’essentiel du contenu

Plusieurs apps comme Tinder proposent des fonctionnalités de vérification. Cela implique que Tinder et certaines apps ont des systèmes qui vont vérifier les informations de l’utilisateur.

À l’heure actuelle, 48 pour cent des citoyens américains ont reçu la première dose de vaccin. D’autre part, 38 % de la population américaine a reçu les deux injections de COVID-19.

Le président Biden tente d’assurer la première injection de vaccin des adultes du pays d’ici le 4 juillet. Les cas de COVID-19 augmentent de jour en jour, et la nouvelle normalité est partout. Au milieu de cette pandémie, il faut au moins faire la première piqûre du vaccin le plus tôt possible.