Google élargit la vitrine des actualités, propose une contribution importante

Google elargit la vitrine des actualites propose une contribution su2UxYKLh 1 1

Google propose de contribuer à hauteur d’un milliard de dollars (environ 7 300 crores de roupies) à la communication par le biais de son programme News Showcase.

Google d’Alphabet a touché des accords de licence avec plus de 600 événements d’actualité dans le monde. Il reconnaît également un énorme progrès dans les utilisateurs qui demandent plus de contenu supplémentaire d’éditions spécifiques aux cas d’émission de nouvelles dans le cadre d’un programme actuel. C’est ce qu’elle a déclaré mercredi(31 mars).

Cette mise à jour a été annoncée par d’énormes fournisseurs de services Internet, dont Facebook, qui sont restés enfermés dans des conflits intenses sur la rémunération équitable des publicistes.

La vitrine de Google News s’étend pour soutenir les lecteurs et les publicistes.

Google accueille de nouveaux publicistes, y compris aux États-Unis. Cela contribue à un milliard de dollars (environ 7 300 crores de roupies) concernant tout ce qu’il appelle News Showcase.

Le plan d’ici 2023 est les diverses tentatives significatives de Google pour progresser dans une entreprise qui accuse les géants de la tech de siphonner ses revenus publicitaires. Combinés, Facebook et Google gèrent la moitié de l’activité de promotion numérique.

Google forme peu de surveillance sur la valeur des publicistes de l’argent.

Le but de notre paiement signifie aider à rendre plus confortable pour les publicistes d’être en mesure de participer au programme, Brad Bender, un vice-directeur à la gestion de Google News Showcase, a rapporté Reuters.  Mais actuellement, c’est en coopération avec la construction de cette perspective durable plus forte pour les nouvelles.

Mais l’hésitation de Google à soutenir les publicistes responsables de produire des décisions commerciales avec les fournitures laisse des propositions concernant si cette production de médias va enfin changer un coin après de nombreux efforts par les sociétés de technologie pour contribuer le soutien et améliorer son point de vue.

A LIRE:  L'iPhone 13 d'Apple va faire un tabac sur la 5G, il utilisera le modem X60 de Snapdragon

Bender a fait preuve d’idéalisme, cependant, sur News Showcase, orientant les publicistes vers des lendemains plus prometteurs. Il a également déclaré que l’organisation aiderait l’entreprise à dépasser l’ouverture d’un milliard de dollars (environ 7 300 crores de roupies).

Nous sommes dédiés à faire partie de la solution, a-t-il déclaré.

Les publicistes d’une douzaine de nations ont accepté le contenu des licences et les graphiques de Google à dire dans un billet de blog mercredi(31 mars).

Plus de nombreuses publications qui embauchent le

La seule exigence de Google aux bénéficiaires du financement est de donner un volume stipulé de contenu par jour, a déclaré Bender. Bender a déclaré que le financement profite aux journalistes du personnel des publicistes pour gérer le contenu, identifié comme des panneaux, mis en évidence dans les apps News et Discover de Google.

Les utilisateurs peuvent suivre les publicistes pour percevoir plus de panneaux d’eux. Les publicistes, dont le Financial Times et le Canberra Times, produisent collectivement 7 000 panneaux par jour. Ils ont enregistré 200 000 followers. Google a l’intention d’annoncer.

Le choix de choisir plus de contenu supplémentaire de certains publicistes avait subsisté dans l’outil News de Google d’abord. Cela fait suite aux panneaux News Showcase dans les nations où les gens sont préparés réalisent maintenant un pourcentage à deux chiffres du total des enregistrements, a déclaré Google.

Au fil du temps, Google pense que les éditeurs peuvent transformer les suiveurs en sponsors payants. Google pense également qu’ils peuvent augmenter les ventes à partir du visionnage développé du contenu soutenu par la publicité.

A LIRE:  Les spécifications du Samsung Galaxy M32 ont été dévoilées: batterie de 6 000 mAh et autres.

Bender a reconnu que Google avait créé le nouveau plan.  Il n’avait pas discuté avec les alliances et autres organisations rendant les journalistes. Plusieurs d’entre eux, aux États-Unis, ont critiqué des fonds de participation distincts. Ceci pour l’acquisition de bourses de médias, la réduction des coûts et la diminution du contenu.

S’assurer que le financement de Google construit des salles de presse et non des bourses de propriétaires est une discussion que les groupes de journalistes devraient posséder avec les éditeurs, a déclaré Google.

Comme avec d’autres articles liés aux nouvelles, Google a dit qu’il ne détient aucun plan pour produire des profits à partir de News Showcase.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Past To Future/YouTube Screenshot.