Je veux retrouver ma vie: Britney Spears plaide pour la fin de la mise sous tutelle abusive .

Je veux retrouver ma vie Britney Spears plaide pour la fin de la j5oh6c 1

Tous les regards sont désormais tournés vers Britney Spears, qui rompt le silence sur la mise sous tutelle qui a mis sa vie entre parenthèses depuis 2008.

Les fans allèguent que son père, Jamie Spears, a retenu sa vie contre sa volonté par le biais de la mise sous tutelle imposée par le tribunal. Aujourd’hui, c’est le meilleur moment pour Britney de dire la vérité.

Dans son appel à la liberté, la star de 39 ans a fait un monologue de 25 minutes pour demander au tribunal de mettre fin à ce qu’elle appelle une mise sous tutelle abusive. La hitmaker émotive et frustrée a appelé toutes les personnes derrière cette mesure – en disant que les personnes responsables de son application, y compris son père, devraient être en prison.

La mise sous tutelle de Britney est appliquée depuis 2008. À l’époque, elle souffrait d’une maladie mentale qui la rendait jugée incapable de se défendre.

Selon The Guardian, les avocats de Jamie ont affirmé que son père lui a sauvé la vie en travaillant en tant que conservateur. Cependant, les fans et les partisans du mouvement #FreeBritney, ainsi que les défenseurs de la loi et les membres du Congrès, s’interrogent désormais sur la portée de cet arrangement.

Ils citent sa capacité à travailler et à se produire pendant des années, comme ses plusieurs résidences à Las Vegas, prouvent qu’être sous tutelle n’est plus nécessaire.

Britney a fait plusieurs révélations choquantes sur sa mise sous tutelle. Celle-ci l’empêche notamment de retirer son dispositif intra-utérin – une mesure de contrôle des naissances.

A LIRE:  La controverse autour de Jennie de BLACKPINK: Un rappeur n'est pas coupable d'avoir enfreint les directives de quarantaine de la ville de Paju

Elle ne peut pas non plus épouser son petit ami depuis cinq ans, Sam Asghari. Cette soi-disant équipe ne me laisse pas aller chez le médecin pour le retirer parce qu’ils ne veulent pas que j’ai d’autres enfants, dit-elle au tribunal par téléphone, note la BBC.

Britney révèle également qu’elle a été traumatisée et qu’elle pleure tous les jours – disant au juge de Los Angeles qu’elle veut retrouver sa vie. Lorsque le magistrat lui demande de se calmer, elle souhaite pouvoir rester au téléphone pour toujours afin de ne pas avoir à retourner à la vie entourée de personnes qui s’opposent toujours à elle.

Elle demande ensuite la fin de sa mise sous tutelle et la décrit comme embarrassante et humiliante. Elle admet également qu’elle n’est pas heureuse et qu’elle ne va pas bien, bien qu’elle dise au monde entier qu’elle l’est.

J’ai été dans le déni. J’ai été en état de choc. Je suis traumatisée, poursuit Britney. Je ne suis pas heureuse. Je n’arrive pas à dormir. Je suis tellement en colère que c’en est fou. Et je suis déprimée. Je pleure tous les jours.

Britney révèle également qu’elle n’a aucune idée qu’elle peut demander à déposer une requête pour mettre fin à sa mise sous tutelle, qui, selon elle, lui fait plus de mal que de bien.